Skip to content Skip to navigation
Construction du Centre International de l’Art Pariétal Montignac-Lascaux
Comprendre Lascaux

Les visiteurs trouveront dans cette zone quatre types différents de dispositifs scénographiques.

La maquette est le premier de ces dispositifs. La maquette montre la grotte d’une manière inédite. Bien qu’elle ne soit qu’une forme blanche – et très belle – on comprend vite de quoi il s’agit. En balayant avec la Torche la surface de cet objet singulier, grâce à la réalité virtuelle, le visiteur peut voir sur l’écran les œuvres réparties à l’intérieur de la grotte comme s’il effectuait une radiographie. Il en conclut qu’elles forment un ensemble homogène. En plus de la maquette qui oriente les visiteurs dans l’espace, il y a désormais trois dispositifs thématiques qui sont hautement interactifs.

« L’Atelier des artistes de Lascaux » invite le visiteur à participer aux activités et à créer différents styles d’œuvres d’art en utilisant les différents outils et techniques qui furent employés par les artistes du paléolithique. C’est une expérience agréable et créative pour les visiteurs. Le dispositif scénographique est structuré avec soin pour offrir des choix et des éléments didactiques afin que les visiteurs soient en mesure de comprendre la dextérité des artistes, les outils et couleurs dont ils disposaient et les décisions qu’ils ont prises.

« Protéger Lascaux » explique au visiteur comment la grotte a survécu au passage du temps, pourquoi on a dû la fermer au public et comment on continue à la préserver encore aujourd’hui.

« Découvrir Lascaux » propose d’en savoir plus sur les objets trouvés à Lascaux et ce qu’ils peuvent nous apprendre. Tout d’abord une table animée est créée pour ressembler à la table de travail de l’archéologue, sur laquelle des objets sont dispersés : des papiers et des carnets qui s’animent grâce à une projection vidéo pour livrer aux visiteurs leurs contenus. Le visiteur découvre aussi différents types d’objets trouvés à Lascaux : ceux utilisés par les artistes ainsi que ceux laissés par les hommes de l’époque. On appréhende ici le travail des archéologues qui, par l’analyse de ces objets, ont pu déterminer qui étaient les hommes de Lascaux. On peut aussi comprendre les techniques de datation utilisées pour en savoir plus sur les origines de Lascaux. Deux dalles tactiles placées en bord de table, présentent une chronologie interactive qui permet de voir où se situe Lascaux dans l’histoire de l’Humanité.

Les visiteurs se déplacent librement à l’intérieur de l’espace dans lequel se trouvent huit grandes pièces de fac-similé, chacune représentant l’une des principales œuvres de la grotte. : « les deux bisons adossés », « la grande vache noire », « le panneau de l’empreinte », « l’abside », « la scène du puits », « le diverticule axial », « le cheval renversé » et « la salle des taureaux ». Trois de ces éléments utilisent des projections pour animer l’œuvre et lui donner vie. Cinq des pièces du fac-similé sont des copies fidèles, d’une qualité superbe, de sorte que les visiteurs peuvent voir les œuvres de près et les comprendre, d’une manière qui n’est pas possible à l’intérieur du fac-similé. Dans la Zone 3, les visiteurs peuvent utiliser leur Torche autant qu’ils le souhaitent.

L’ESPACE D’ORIENTATION

Cette zone est un mur d’affichage graphique, composé de textes et d’images d’archives. Les visiteurs peuvent prendre du recul et contempler l’ensemble du mur comme une seule image ou choisir de s’approcher pour lire les textes individuels. Un commentaire audio est également diffusé. Il s’agit avant tout de faire connaître le récit de la découverte de Lascaux en septembre 1940 par quatre garçons dont les vies ont été transformées à partir de ce jour-là. Trois autres personnes sont également mises en valeur, pour avoir joué un rôle dans la suite immédiate de la découverte et dans la préservation permanente de Lascaux : Léon Laval, Maurice Thaon et Henri Breuil.